Prendre l’avion avec bébé

9 Juil

Il y a quelques semaines, nous sommes partis en Italie avec Choupette. J’avais lu ici et là que les bébés supportaient mal l’avion, et j’avais en tête mes longs voyages en Asie durant lesquels des bébés hurlaient pendant des heures et des heures. Autant dire que j’appréhendais les deux heures d’avion avec Maëlys. Et pourtant, tout s’est très bien passé. Quelques conseils :

  • N’hésitez pas à venir avec votre gros sac à langer dans l’avion. Les restrictions de liquide ne sont pas valables pour les bébés, et lait, eau, petits pots ou crèmes sont autorisées pour les petits bouts.
  • Prévoyez pour bébé une tenue à plusieurs couches pour parer aux différents climats : froid au départ de Paris, climatisé dans l’avion, chaud à l’arrivée. Si vous voyagez de nuit, mettez bébé en body et pyjama d’hiver (il fait froid dans l’avion), et enlevez son pyjama à l’arrivée s’il fait chaud. Si vous voyagez de jour (comme nous), optez pour pantalon/chaussettes/chaussures/body/t-shirt/pull. Comme ça, vous n’aurez qu’à enlever des couches en cas de changement de température.
  • Faites si possible manger bébé avant de monter à bord. D’autant plus si votre vol est court, comme le notre. Pour la simple et bonne raison que pendant le décollage et l’atterrissage, les hôtesses ne pourront pas réchauffer de biberons. Et durant le vol, elles le réchauffe au bain-marie. De 1, c’est long. De 2, elles ont du mal à le chauffer à bonne température. Notre biberon est arrivé bouillant, nous avons dû attendre 15 bonnes minutes avant de le donner à Choupette.
  • Gardez votre poussette jusqu’à l’embarquement. A moins que ce soit un combiné poussette + nacelle, vous pouvez garder votre poussette jusqu’au dernier moment. A noter que la poussette n’est pas pesée, et ne compte pas dans le poids de bagages autorisés (ni dans les 10 kg de bagages du bébé).
  • Faites téter bébé durant le décollage et l’atterrissage pour qu’il n’ait pas mal aux oreilles. Choupette a bu un peu d’eau et a surtout tété sa tétine. Mais elle n’avait pas du tout l’air d’être dérangée par le décollage ou l’aterrissage…
  • Prenez de quoi occuper bébé. Assis sur vos genoux, il ne va pas forcément vouloir dormir… Alors il faut trouver de quoi l’occuper pendant plusieurs heures. Nous avions emmené tous les jouets préférés  et les deux doudous de Maëlys avec nous dans l’avion, pour qu’elle ne soit pas perdue.

Bonnes vacances !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :