Test produit : Trio Living de Chicco, le cosy (2/3)

20 Août

Après la nacelle du Trio Living de Chicco, place aujourd’hui au cosy ou siège auto fix fast. C’est la partie de la poussette que nous utilisons le plus.

J’ai aimé :

– Le réducteur pour nouveau-né, du moins les premières semaines de Choupette. Il permettait de vraiment bien la caler dans son cosy, et de bien envelopper sa tête pour éviter le « syndrome de la tête plate ».

– La base, qui permet d’installer le cosy dans la voiture en un seul clic. Mais on peut également l’installer en siège auto, toujours dos à la route, sans la base.

– Le système « Clic Clac », qui permet de facilement installer le cosy sur le châssis. Il s’enlève tout aussi facilement.

– Le harnais, facile à attacher, et son couvre-harnais, qui empêche les lanières d’embêter bébé.

– Sa taille. Certes, mon bébé n’est pas très grand, mais à 8 mois et demi, 8 kg et 69 cm, Choupette continue d’utiliser le cosy en tant que siège auto. Et j’ai l’impression qu’elle y est aujourd’hui beaucoup mieux installée qu’auparavant.

J’ai moins aimé :

– Sa position trop inclinée. Lorsque Choupette a commencé à grandir, de 2 à 4 mois environ, elle était mal installée dans son cosy. Trop couchée et avec le cou « cassé » avec le réducteur, elle était trop droite et flottait sans celui-ci. Nous avons donc laissé le réducteur, mais placé la tête de Choupette non pas dans le trou du réducteur prévu pour la tête de bébé, mais au dessus de celui-ci pour que la miss ne soit pas trop mal installée. Après ses 4-5 mois, nous avons pu enlever le réducteur car Choupette avait bien poussé et c’était parfait.

– En siège auto et sans la base, bébé est vraiment mal installé dans son cosy. Celui-ci est en effet « relevé » par la ceinture, bébé est alors penché vers le siège auto. Je conseille donc de toujours utiliser la base du cosy en siège auto.

– Son poids : 4,3 kg vide, c’est lourd. Alors avec bébé dedans… Ca nous fait faire nos muscles.

– Sa capote. Pas hyper solide : après quelques semaines d’utilisation seulement, le bouton pression permettant de l’attacher sur le cosy s’est cassé.

Mon avis : 7/10

Les premières semaines de la vie de bébé avec le réducteur et maintenant sans réducteur, le cosy de la poussette Trio Living de Chicco me convient. Pourtant, pendant plusieurs semaines, je ne lui ai trouvé que des désavantages (bébé mal installé, capote qui ne tient pas). Mais que ce soit pour le cosy de la Trio Living ou pour le cosy d’une autre marque, il est de toutes les manières déconseillé de laisser bébé trop longtemps dedans car il n’a pas une position optimale. Alors, pour de petits trajets, il est très bien. Pour des trajets plus longs, que ce soit en voiture ou en poussette, il vaut mieux utiliser la nacelle jusqu’à ce que bébé s’assoit. Ensuite, il faudra opter pour un siège auto de groupe 1 (bébé de 9 kg et plus) pour la voiture, et utiliser la poussette et son châssis.

Rendez-vous demain pour découvrir mon avis sur la poussette trio living.

Publicités

Une Réponse to “Test produit : Trio Living de Chicco, le cosy (2/3)”

Trackbacks/Pingbacks

  1. Test produit : Trio Living de Chicco, la poussette « - 21 août 2011

    […] la nacelle et le cosy, je vous fait aujourd’hui part de mes impressions sur le châsssis et la poussette du combiné […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :