Des bijoux pour bébé

21 Sep

Lorsque j’étais petite, mes parents, mes frères et moi voyagions annuellement en Asie. De 5 à 10 ans, nous sommes régulièrement allés visiter ma famille au Viêt-Nam. Jeux avec les enfants du village, amitiés naissantes avec mes cousines éloignées, siestes sur des lits de fortune, repas de fête, conversations à rallonge chez ma grande tante dans l’épicerie du quartier… Je garde précieusement tous ces souvenirs en tête. L’une des images, qui me revient souvent lorsque je repense à cette époque, est celle d’enfants de 7 ou 8 ans portant sur la hanche leurs petits frères ou petites soeurs. Si ces bébés étaient souvent sales, habillés de vêtements tâchés ou arrachés, ou même nus, ils avaient tous un point commun : de petits bracelets à grelots aux pieds.

J’ai trouvé ces bracelets tellement mignons, que je me suis toujours dit que lorsque j’aurai un bébé, je lui en mettrai aux pieds. Aussi, lorsque nous sommes allés au Viêt-Nam l’année dernière et que j’étais enceinte de quelques semaines, je n’avais qu’une lubie : trouver des bracelets à grelots pour mon futur bébé. Quelque soit son sexe, j’avais décidé de lui en mettre, tant par esthétisme que par tradition asiatique. Nous en avons acheté 4 en argent, gravés de petites fleurs et agrémentés d’une ou deux clochettes.

A 4 mois

Choupette est née en hiver. Entre collants et bottines fourrées, nous n’avons pas profité de nos acquisitions vietnamiennes dès sa naissance. Ce n’est qu’au printemps que nous avons commencé à lui mettre ses petits bracelets  alors qu’elle commençait à découvrir ses pieds. C’est tellement mignon de l’entendre faire « gling gling » à chaque mouvement ! Depuis, nous lui mettons régulièrement ses petits bijoux, même si nous les réservons pour les « grandes occasions ». Il faut dire que les bracelets de pieds sont fragiles, et maintenant qu’elle attrape tout ce qui l’intrigue et qu’elle gambade à quatre pattes ils deviennent dangereux.

Pendant nos vacances en Turquie, nous avons profité des bracelets une dernière fois ; ils commencent malheureusement à être trop petits. Nous les gardons précieusement pour notre prochain enfant, qui, je l’espère, appréciera autant ces petits bijoux que Choupette.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :